Additif au billet précédent

Publié le par Nectaire Tempion

Je préfère Jules Romains à Aimé Césaire. Néanmoins, je ne réclame pas la censure du « Discours sur le colonialisme ». On n’envoie pas les vaches sacrées aux abattoirs de Chicago.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article