A Monsieur Jolibert

Publié le par Nectaire Tempion

Cher Monsieur,

Vos élèves ont bien de la chance.

Faut-il toiletter le texte d’autrui, ou le livrer à la critique, brut de décoffrage ? La seconde solution me semble de meilleure méthode. Tant pis pour l’auteur.

Bien cordialement à vous.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article