Ça n'a pas raté

Publié le par Nectaire Tempion

On imagine l’explosion de rigolade qu’eût suscitée un plasticage des locaux de « Minute », notamment dans les colonnes de « Charlie hebdo » (je n’apprécie aucun des deux). Mais contre « Charlie hebdo », qui fait regretter si amèrement « Hara-kiri », la violence est défendue. Comme de bien entendu, parmi les trémolos, s’est glissé, de plusieurs sources, un amalgame entre les auteurs, non identifiés, de cet incendie volontaire non revendiqué à ce jour, et les protestataires anticonceptuels, embarqués par la police.

On l’aurait parié.

 

 

Commenter cet article