A vérifier tout ça

Publié le par Nectaire Tempion

Les vessies sont des lanternes.

Selon la citoyenne Boutin, catholique de gouvernement, le site de l’Eglise aurait été piraté pendant le dernier week-end. Rien ne permet de supposer que ceux qui ont pieusement (no god but God) piraté celui de Charlie-hebdo soient les mêmes. Si cela était, la confusion régnerait dans ce qui leur tient lieu de cervelle. A leur décharge, on pourrait plaider que certains cathos, aveuglés par l’islamophobie, se comportent en idiots utiles des athées les plus radicaux. Leur faire comprendre que les bouffeurs de curés sont devenus bouffeurs de muftis sans cesser d’être bouffeurs de curés est au dessus de mes facultés.

A moins de faire confiance au directeur de cette publication, on ne peut tenir pour établi que les pirates avaient partie liée avec les auteurs, non identifiés, de l’attentat qui a dévasté les locaux de l’hebdomadaire, sans faire aucun blessé.

On peut en revanche se demander si le propriétaire de ce dernier, et celui du local (ce n’est pas forcément le même) étaient assurés contre un sinistre de ce type, normalement exclu d’un contrat d'assurance.

En tout cas, cette affaire va rapporter de nouveaux abonnés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article