Accès de laïcophobie

Publié le par Nectaire Tempion

Monsieur Homais clame qu’il est dégagé des superstitions. Mais il croit, dur comme fer, en l’existence de la ou des nations, du ou des peuples, de la collectivité et de l’intérêt général, sans parler de l’intérêt public d’art et d’histoire. Il attribue une réalité aux concepts, notamment de catégorie : par exemple les races et les classes. Il est démontré que les abeilles sont des individus individuels qui communiquent au moyen d’un langage, mais il persiste dans la certitude que l’essaim est un individu collectif.

Monsieur Homais vit dans un monde peuplé d’animaux fabuleux.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article