Agaga

Publié le par Nectaire Tempion

La jeunesse me fuit.

Où est le temps où j’étais dans le vent ?

Je viens de trouver sur la toile un billet d’un ton objectif signé Tian, assorti de commentaires d’inspiration variée (j’ai apprécié celui d’une musulmane) ; devinez où : « Le Nouvel obs ».

L’arriéré que je suis croyait encore que cet hebdomadaire, qui, jadis, m’a tant agacé, était le parangon de la deuxième gauche, celle de Furet.

Pépé, chausse tes pantoufles et relis Pierre Loti. Admire ses dessins : il y a un catalogue. N’oublie pas de prendre tes comprimés, et ta tisane.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article