Après l'émigration-sanction

Publié le par Nectaire Tempion

Vous pourrez demander la nationalité du pays d’accueil, puis la libération de l’allégeance française. Cela paraîtra au Journal Officiel.

 

Commenter cet article