Bon achat

Publié le par Nectaire Tempion

A Hong Kong, quelqu’un a mis € 16,33 millions sur un vase ming, désirable pour autant qu’on en puisse juger sur photographie.

Cela change de tant de porcelaines tardives, d’un goût douteux, dont le prix d’adjudication, quoique, tout de même, moins élevé, scie le cul de l’amateur traditionnel.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article