Cannabistouilles

Publié le par Nectaire Tempion

 Doit-on revenir au Kif de la Régie, comme en Tunisie à la méchante époque du protectorat ?

Reviendra-t-on ensuite à l’opium de la Régie, comme dans l’odieuse Union indochinoise ?

Ce serait plus rentable que l’impôt sur les successions.

En outre, cela ferait une concurrence déloyale à ces empoisonneurs privés qui tirent du trafic des stups des ressources si importantes qu’elles en deviennent quasi publiques, au point de permettre le financement d’une milice, et même, en Colombie, avec la blanche, d’une sorte d’Etat-providence.

Si les vautours du quai de Bercy mettaient le grappin là-dessus, quel pactole !

Mais les drogués ? Ce sont les esclaves d’un vice. On leur souhaite de trouver, avec l’aide de qui l’on voudra, la force d’âme qui conduit à s’en libérer.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article