Cela s'est passé bien avant Mers-el-Kébir

Publié le par Nectaire Tempion

Le 8 juin 1755.

En pleine paix, du côté de Terre-Neuve.

« Le Dunkirk, commandé par Howe, s’était approché de l’Alcide pour « parlementer ». Des propos furent échangés entre les commandants. A la question du Français, répétée à plusieurs reprises, « Sommes-nous en paix ou en guerre ? », l’Anglais finit par répondre : « La paix ! La paix. » Mais au moment où le Dunkirk s’éloignait, on entendit très distinctement sortir de la bouche de Howe le commandement « fire ». Cette première volée, crachée à bout portant, tua plusieurs dizaines d’hommes dont quatre officiers et désempara l’Alcide, lui cassant son gouvernail et une partie de sa mâture. »
« Suffren », par Rémi Monaque, Tallandier 2009, page 48.

Commenter cet article