Classe contre classe

Publié le par Nectaire Tempion

Pour l’ennemi bureaucratique, la fiscalité n’est jamais assez lourde. Pour nous, toujours trop.

Opprimés, mes frères de classe, songez à tout le mal que fait le père Soupe  grâce à l’argent dont il vous a privé !

Ne votez jamais pour un fonctionnaire ! Son étiquette, c’est du pipeau, et son programme, un piège à cons.

 

 

 

Commenter cet article