Déconner chez les autres

Publié le par Nectaire Tempion

Objection : on dit commenter.

Aveu préalable : je suis un con caduc, alors que tant d’autres ne sont que des cons débutants.

Première observation : aucun site, à ma connaissance, ne rétribue les cons qui émettent des commentaires ; de plus en plus nombreux sont ceux qui les réservent aux abonnés, c’est-à-dire, aux cons qui ont payé pour ça : je n’en mentionnerai aucun, car je ne suis pas payé pour leur faire de la pub ; sur mon beau blogue à moi, j’en reçois peu, car j’assure mal ma promotion ; notamment, je ne suis pas sur fesse-bouc ; donc, si je faisais payer les commentaires, je ne ferais pas fortune.

Seconde observation : quand, sur un site current (je n’écris jamais le mot « con »), je suis saisi d’une démangeaison commentatrice, deux cas se présentent : ou bien on vide son sac à la papa, ou bien, et c’est de plus en plus fréquent, il faut ouvrir un compte ; mais il faut toujours communiquer son e-mail : la machine du site le juge en ordre ou pas ; si c’est niet, inutile de recommencer, la machine est vexée.

Certaines machines acceptent le mien, d’autres non. C’est pourtant toujours le même, car je fais un copié-collé, ce qui exclut toute variation.

Mais je ne vais pas pleurer pour ça. Si tu n’en veux pas, je le remets dans ma mémoire, ça ne mange pas de pain.

 

 

Commenter cet article