Déjà

Publié le par Nectaire Tempion

Le site internet de la citoyenne qui avait déposé la proposition de loi tendant à reprimer la négation du génocide des Arméniens a été piraté.

Elle se plaint de menaces de mort et de viol contre elle-même, ses parents et ses enfants.

Cette femme ne pourrait pas entrer, comme servante, dans le harem du Grand Seigneur, car elle est trop vieille, trop sotte et surtout trop mal élevée.

Mais la sûreté des personnes est le premier des droits.

Il faut expulser les terroristes et leurs porteurs de valises. S’ils ont la nationalité française, il faut, au préalable, la leur retirer.

 

 

Commenter cet article