Deux nostalgies en sens inverse

Publié le par Nectaire Tempion

Celle du citoyen Chevènement : les soldats de l’an II déferlant sur le monde civilisé.

La mienne : la douceur de vivre sous le sceptre de Marie-Thérèse.

 

 

Commenter cet article