Elle est votée

Publié le par Nectaire Tempion

En principe, je déplore que les rigolos qui siègent dans les parlements édictent l’Histoire et créent des délits d’opinion.

Mais en l’occurrence je me réjouis, car l’ancien joueur de foute Erdogan m’a retourné le 23 décembre, en ces termes :

"On estime que 15 % de la population algérienne a été massacrée par les Français à partir de 1945. Il s'agit d'un génocide".

Non, d’une calomnie. Les Français n’ont pas fait en Algérie ce qu’Ali le Chimique, d’un côté, l’armée turque, de l’autre, ont fait au Kurdistan.

Le fellaghollabo Erdogan ne demandera pas pardon. Donc, il faut rompre les relations diplomatiques, expulser les immigrés turcs (sauf ceux qui feraient publiquement serment de fidélité à la dynastie des Osmans) et prôner l’indépendance du Kurdistan.

 

Commenter cet article