Encourageons le snobisme !

Publié le par Nectaire Tempion

Le pinyin a cessé d’être germanopratin, bobo, sorbonnicole ; il est devenu commun. Votre concierge ne connaît rien d’autre et le prononce comme il s’écrit.

Du coup, l’EFEO est devenu « La Princesse de Clèves ». Ayant écrit je ne sais plus quoi sur un site internet, un jeune homme répondant au pseudo de Panda Bourré me demanda si c’était du Wade, ou carrément de l’EFEO. Je répondis que je passerais au Wade quand je serais capable d’écrire en anglais.

Distanciez-vous du vulgum pecus : ne jurez que par l’EFEO !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article