Foin des économies !

Publié le par Nectaire Tempion

La princesse de Clèves n’en croit pas ses yeux.

« La Croix » du 20/11/11 nous donne à lire :

« L’offensive de Nicolas Sarkozy en faveur de la culture ».

En voici le passage qui me courrouce (le reste, je m’en fous) :

“« Pendant la crise, nous continuons à investir dans les musées, avec notamment Le Louvre-Lens et le Musée de la Méditerranée à Marseille », a-t-il rappelé. À la suite du succès du Beaubourg mobile, le chef de l’État veut décentraliser « au maximum »les collections des musées. Dans la foulée, le président a lancé un ballon d’essai : la construction d’un Musée d’Orsay en Normandie, terre des impressionnistes (Le Havre pourrait être choisi comme site)…”

Voilà qui confirme que Bling-bling est un béotien.

Il faudrait profiter de la crise pour dégraisser un bon coup le ministère de la …ture, et pas seulement les théâtres subventionnés.

Il faudrait vider ces décharges publiques que sont les musées, à l’exception de quelques pièges à touristes, comme la Joconde. Restituer tout ce qui a été mal acquis (par « don » forcé par exemple, sans oublier la prétendue « préemption »). Ecouler lentement le reste à l’hôtel Drouot, et consacrer le produit à l’amortissement de la dette publique. Vendre un bon nombre d’édifices, à deux fins : économiser leur entretien, amortir grâce au prix de vente ladite dette. Faire de la France un pays refuge, ce qui inclut un paradis fiscal, pour les collectionneurs privés.

Ce ne sera hélas pas demain la veille.

Amateurs, votons avec les pieds !

Nota bene : les objets esthétiquement nuls, mais dignes d’étude, par exemple les débris céramiques collectés sur le site d’une manufacture antique, trouveraient tout naturellement leur place dans une bibliothèque universitaire. Mais il y a aussi des curieux qui recherchent cela.

 

 

Commenter cet article