Gaudeamus igitur

Publié le par Nectaire Tempion

 Un moment transformée en feuilleton télévisé américain franchement déplacé, l’affaire DSK a retrouvé sa dimension boulevardière. Cela permet d’espérer de nouveaux épisodes croquignolets.

Comme de bien entendu, on attend que le ou la commanditaire, à Paris, du traquenard dans lequel le favori des sondages est tombé, à New York, soit identifié(e) sur la place publique, et avec certitude.

J’en jubile d’avance.

Deux adages policiers :

- à qui profite le crime ?

- cherchez la femme !

 

 

Commenter cet article