Henri Martin au champ d'honneur

Publié le par Nectaire Tempion

Quinze œuvres de ce peintre estimable (15) sont, il y a peu, tombées à l’ennemi sous la forme de postemptions : une hécatombe.

Quand les fonctionnaires auront tout raflé, qu’en feront-ils ? Tout détruire, comme les monuments historiques dans « Le meilleur des mondes » d’Huxley ?

 

 

Commenter cet article