Hommage à l'imam Khomeiny

Publié le par Nectaire Tempion

Nullement téléguidés, des « étudiants » ont mis à sac l’ambassade britannique à Téhéran.

Filmée télévisuellement, une « étudiante » au visage lubriquement découvert a invité les Britanniques présents en Iran à faire leurs paquets, à l’instar des Américains en 1980.

Chiche ? Cela s’appelle rupture des relations diplomatiques.

Folklore : l’ONU a condamné.

Rappel des bonnes manières (avant cette régression qu’est le Machin) : dans les années quarante, l’ambassadeur du Japon déclarait la guerre, comme l’exigeaient les rites, un quart d’heure avant le déclenchement des hostilités.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article