Il y a des zéros qui se perdent

Publié le par Nectaire Tempion

 « Les banques doivent annuler une partie des créances de la Grèce ».

Je suppose que l’auteur a voulu dire : des dettes.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article