J'ai fini de lire le "Dictionnaire de la Contre-Révolution"

Publié le par Nectaire Tempion

sous la direction républicaine du Citoyen Jean-Clément Martin, qui a bien mené sa barque. On l’en félicite.

Résumé, sous Sénac de Meilhan, page 479 :

« …une Contre-Révolution aveugle sur elle-même, cherchant à accabler les révolutionnaires de tous les maux pour faire oublier ses propres responsabilités dans la faillite de la monarchie ».

Vous pouvez vous dispenser de lire le reste. Mais moi, je suis converti. « Je sais, je vois, je crois, je suis désabusé ».

Un peu tard. A mon âge, pour grimper, il ne reste que le Sénilat. Eh bien, Sénilat, à nous deux ! Je suis, désormais, près à tout pour poser mon cul dans un de tes fauteuils. Sans état d’âme : avec le sentiment de me comporter, enfin, comme il sied.

 

 

Commenter cet article