Je réclame la suppression de l'Assemblée nationale

Publié le par Nectaire Tempion

Parmi les pitres qui la composent, une cinquantaine, à main levée, a émis un vote diplomatiquement et militairement incongru.

Monsieur Erdogan a donné un coup de pantoufle et ce ne sera sûrement pas le seul.

Il a bien bien fait de rappeler son ambassadeur en consultation (sans, toutefois, prier l’ambassadeur de France d’en faire autant, comme je l’eusse fait à sa place).

En effet, il n’est pas acceptable que des rigolos, qui se posent en héritiers spirituels des Grands Ancêtres de la Grande Révolution, répriment la négation des génocides, notamment celui des Arméniens par le second gouvernement Jeune Turc, alors que ces derniers, qui se posaient en héritiers spirituels des mêmes, n’ont fait que les imiter. Vendéens, Arméniens, même combat : contre des chrétiens.

En revanche, Monsieur Erdogan a tort de nier que les Jeunes Turcs aient perpétré un génocide, à l’instar des pires buveurs de sang de la Révolution française. D’une part, ils le perpétrèrent, d’autre part, ils ne furent que les naufrageurs de l’Empire ottoman, pas les fondateurs de la République turque.

Le fondateur de cette caricature fut un ivrogne laïcard, qui avait voué une haine inexpiable à la dynastie des Osmans, parce que le padichah lui avait refusé la main d’une sultane et le rang qui allait avec. Les sultanes épousaient qui bon leur semblait. Dommage que le sultan et calife n’ait pas fait décapiter cet arriviste qui, une fois dictateur, se donna le surnom de père des Turcs.

Monsieur Erdogan dirige un parti musulman modéré.

L’Assemblée nationale coûte cher aux contribuables français et ne fait que des conneries.

Commenter cet article

Nectaire Tempion 24/12/2011 18:14

Madame,
L'ouvrage de base est : Lemkin, qu'est-ce qu'un génocide, éditions du Rocher, 2008;
Il y a de la jurisprudence récente, notamment du Tribunal Pénal International pour la Yougoslavie (TPIY), mais aussi un arrêt de la Cour Internationale de Justice (CIJ).
A vous aussi je souhaite un joyeux Noël.

Nadezda 24/12/2011 11:50

Monsieur,

Je ne suis pas Arménienne mais Serbe.:)

Un génocide il me semble que c'est l'extermination définitive, programmée et systématique, d'un peuple à cause de ses origines, religions .....

Le massacre des Vendéens, j'avais le sentiment que c'était plus une guerre civile, comme en Espagne où Yougoslavie. Une guerre civile c'est toujours dramatique et horrible.

Par exemple le Rwanda il me semblait que c'était un génocide or certains disent que c'était une guerre civile.

Ne soyez pas amère, je ne minimise pas la souffrance des Vendéens.:) je vous souhaite un Joyeux Noël.:

Nectaire Tempion 24/12/2011 08:03

Madame,
le TPIY utilise ensemble les mots "crime de guerre" et "crime contre l'humanité". On considère d'ordinaire le génocide comme la forme la plus grave de crime contre l'humanité. La nationalité des
victimes n'intervient pas dans la qualification du forfait. Ainsi, les nationaux-socialistes ont exterminé des juifs allemands, et d'autres nationalités : même génocide.
Les généraux de la République, usurpateurs de l'autorité du roi de France, à l'époque Louis XVII, ont pratiqué le génocide de catholiques, sujets français. Les généraux Jeunes Turcs, usurpateurs de
celle du sultan et calife, à l'époque Mehmet V, ont perpétré celui d'Arméniens, sujets ottomans. C'est la même chose.
Qu'une Arménienne nie le génocide des Vendéens m'inspire quelque amertume.

Nadezda 23/12/2011 17:43

Le massacre des Vendéens, c'est un crime de guerre ou crime contre l'humanité, puisqu'il a été exécuté, par des français chrétiens, sur des français chrétiens.

Le massacre des Arméniens c'est un génocide, planifié par les Jeunes Généraux pour effacer toutes traces de ce peuple dans cette région. Cette planification a servit d'exemple aux Nazis, pour la
solution finale.

Très belle émission sur ARTE, qui explique le génocide des Arméniens.