La grande révolution culturelle prolétarienne

Publié le par Nectaire Tempion

illustre à jamais la mémoire du président Poil, grand timonier, grand pilote.

Elle fut, à la fois, une expérience inouïe d’égalitarisme, et l’occasion de purger le Parti, moteur du socialisme, qui exige, comme tout moteur à explosions, une vidange périodique.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article