La guerre de religion

Publié le par Nectaire Tempion

n’est pas seulement déclarée, mais ouverte, effective, quand l’ennemi massacre des fidèles, à l’intérieur de leur lieu de culte, pendant un office.

En outre, si l’on considère comme publique la puissance qui a organisé ou qui revendique le massacre, il y a crime de guerre et crime contre l’humanité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article