La Marseillaise

Publié le par Nectaire Tempion

Entendez-vous, dans nos campagnes,

Mugir ces féroces soldats,

Qui viennent, jusque dans nos bras,

Egorger nos fils, nos compagnes ?

Aux armes, Condéens,

Aux armes, Vendéens,

Aux armes, Européens,

Marchons, marchons,

Qu’un sang impur arrose nos sillons !

 

Résumé :

Prends ton fusil, Grégoire !

(Paroles et musique de Paul Féval)

Commenter cet article