La ménagerie politicarde

Publié le par Nectaire Tempion

S’il me fallait classer, par ordre décroissant d’aversion, cette engeance, je mettrais en tête Tartine, dont le père était moins puant, puis Mélenchon, puis Chevènement, s’il vit encore, puis Cahuzac, le socialo à la main leste, puis les gaullistes, sans distinction, et enfin le gros du peloton.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article