Larvatus prodeo

Publié le par Nectaire Tempion

Je me dis catholique, pour duper les autres, et peut-être me bercer d’illusions sur moi-même.

Mais je reconnais la divinité de César.

Ma grande affaire est d’empêcher les schismatiques, écœurés par les désordres qui suivirent Vatican II, de regagner le sein de notre mère la sainte Eglise, sauf à passer, au préalable, sous les fourches caudines de mes copains.

Est-il besoin de le préciser ? Je préfère, comme les copains, Marc Sangnier à saint Pie X.

 

 

Commenter cet article