"Le Duce a toujours raison"

Publié le par Nectaire Tempion

Néanmoins, avait-il entièrement tort le 29 juillet 1934 ?

Le N.S.D.A.P. a compté dans ses rangs des adeptes notoires de l’amour grec : Ernest Röhm, le maréchal Goering... Mais par delà ces cas individuels, ne peut-on discerner un climat, une propension, une esthétique ? La coupe de l’uniforme, qui mettait en valeur les fesses du troupier, n’était-elle pas indécente ? Le canon même de la beauté aryenne n’était-il pas homosexuel ? Car enfin, ces gymnastes blonds s’ébattant en commun, nus dans la neige, n’était-ce pas un peu grec (sauf la neige) ? Sans parler des statues viriles d’Arno Breker, dont Sacha Guitry a dit en substance, au sortir d’une exposition : “ Heureusement qu’elles ne sont pas en érection, on ne pourrait plus passer ”.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article