Le monde à l'envers

Publié le par Nectaire Tempion

Si une tante maquerelle prostitue un faux-poids, sa nièce, ou si une mère maquerelle prostitue un faux-poids, sa fille, qui est coupable ? Pas les proxénètes, les clients.

N’allez jamais aux putes !

 

 

Commenter cet article