Le pédophile fait sa réclame

Publié le par Nectaire Tempion

Se targuer, télévisuellement, d’abus sexuels sur mineurs, prescrits, bien entendu, est une étrange manière d’attirer sur soi l’attention, surtout si leur durée les rend difficiles à croire. Treize ans avec le même partenaire…

La luxure, toutes modalités confondues, est un péché capital. Mais, concrètement, payer une mère maquerelle pour passer une nuit avec sa fille de quatorze ans ne procède pas du même vice que d’assouvir sa lubricité avec un bébé d’un an.

L’aveu n’est plus considéré comme la reine des preuves.

Commenter cet article