Le potlatch n'est pas fiscal

Publié le par Nectaire Tempion

 Des richards proposent de payer plus d’impôts. Mais, primo, si c’est consenti par l’intéressé, ce n’est pas un impôt, mais une aide, au sens féodal du terme.

Secundo, si vous sacrifiez votre queue, comme le font les lézards, la bête bureaucratique vous dévorera tout entier car, tant qu’on n’a pas tout donné, on n’a rien donné (Blondel).

Tertio, saint François s’est mis tout nu pour épouser dame Pauvreté. Après quoi, il a parlé aux petits oiseaux. Toutefois, les ortolans ne lui sont pas tombés rôtis dans le bec.

Trêve de tartufferies. Nul ne vous empêche de pratiquer la bienfaisance. Ce ne sont pas les organisations caritatives qui manquent.

 

Commenter cet article