Le prix Nobel de la provocation

Publié le par Nectaire Tempion

Monsieur Lieou Siao-po, non, pas Liu Xiaobo, car le pinyin est attentatoire, d’une part, à la culture chinoise, et d’autre part, à la langue française, Monsieur Lieou Siao-po, dis-je donc, a mis le feu à un exemplaire du « Petit Livre Rouge », puis a pissé dessus ; il s’est filmé pendant cette miction, et a publié la vidéo sur internet.

Les autorités communistes n’ont pas appelé un psychanaliste en consultation (se filmer en train d’uriner…), elles ont, simplement, mis au trou le mauvais sujet.

J’ai dit : les autorités communistes. S’imaginer que le communisme, ou son abandon, dépend d’une ligne économique, procède d’un archéo-marxisme cucul-la-praline, non du marxisme-léninisme. Lénine, déjà, avec la NEP…

L’orthodoxie est toute dans la soumission à la volonté changeante du numéro 1.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article