Le retrait de la nationalité

Publié le par Nectaire Tempion

par décision du juge pénal, est une peine comme une autre ; je ne vois aucun motif de la réserver aux criminels l’ayant acquise récemment. Mais l’essentiel, à mon avis, est l’expulsion qui doit s’ensuivre ; on pourrait d’ailleurs, pourquoi pas ? bannir sans retirer la nationalité.

Une difficulté, d’ordre international : la prévention de l’apatridie.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article