"Le sort de la table est scellé"

Publié le par Nectaire Tempion

Sous ce titre, Monsieur François Duret-Robert commente 1ère Civ, 20 oct 2011, n° 10-25980, dans le numéro de décembre de « L’Objet d’art ». Mon lecteur le consultera avec fruit. Mais je ne puis m’empêcher d’y mettre mon grain de sel.

Le meuble litigieux parut le 14 décembre 2001 sur le champ de bataille, nullement vêtu de probité candide, comme une tendre pucelle, mais caparaçonné d’attributs de la séduction, telle une grande horizontale pénétrant toute endiamantée chez Maxim’s.

Le catalogue mentionnait : « époque Louis XVI (accidents et restaurations) ». Je dirais plutôt : Louis XVI-impératrice, avec des éléments anciens. Voyez vous-même : les quatre pieds sont du XIX°, de même que le cuir : le dessus du plateau et les chants des tiroirs ont été replaqués à la même époque ; certains bronzes ont été redorés, d’autres ajoutés. Mais elle est très décorative.

Estimation d’une exquise modestie, comme d’ailleurs la plupart de celles de cette vente. Le piège n’est pas neuf : flairant la bonne affaire, les intéressés sautent dessus commme la pauvreté sur le monde, la vérole sur le bas clergé (les racistes précisent : breton), un chien sur un os, et Frau Merkel sur une banque suisse. Les enchères s’envolent, un couillon se retrouve adjudicataire et ça lui coûte la peau des fesses.

Les époux Pinault l’emportèrent. 8750000 francs, frais inclus. Les juges du fond voient en eux des amateurs éclairés. « Au gaz ? » eut demandé Veuillot. Que dit notre sagace commentateur ? « La moue des connaisseurs, le silence éloquent des initiés leur mirent la puce à l’oreille ». Pour en avoir le cœur net, les acheteurs soumirent la suspecte à une expertise approfondie, dont le résultat fut accablant. Or, à ce prix-là, on veut une rosière, pas une roulure. Erreur sur la substance, clamèrent les détrompés.

Ils ont perdu. Tenant la table pour authentique, les juges du fait n’en ont jamais démordu.

Ce n’est pas tout. « La cour de Paris a, dans son second arrêt, fait valoir que la modicité de l’estimation (60000/80000 francs) était “propre à introduire un aléa dans le champ contractuel et à éveiller l’attention de M. et Mme Pinault” ».

En d’autres termes, une estimation basse vaut clause de non-garantie.

Bon à savoir.

Commenter cet article