Le temps béni des colonies

Publié le par Nectaire Tempion

Un bon citoyen s’exclame à ce propos : “horresco referens” et se signe.

Mais le mauvais esprit vraiment invétéré n’en prend pas purement et simplement le contrepied : ce serait encore faire cas de la vérité officielle.

Il pose que les régimes, coloniaux ou non, doivent être étudiés au cas par cas, et replacés dans leur perspective historique, avant d’être jugés.

Avant, pendant, après, comme pour les lotions capillaires.

Prenons celui de l’Algérie :

Un ancien chef historique du F.L.N. a déclaré que l’Algérie française, comparée à ce qui a suivi, était le paradis terrestre, mais qu’il fallait y mettre fin quand même.

Etrange logique !

Mais peu importe : le régime français fut-il bienfaisant ?

La bonne blague !

Mais le précédent était pire ; le suivant, pire encore.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article