Lu sur "Causeur"

Publié le par Nectaire Tempion

 « Avant la Seconde guerre mondiale, on appelait « terroriste » un petit groupe clandestin qui, par l’usage de la violence, défie un pouvoir en perpétrant des actes considérés comme criminels dans la société où ils s’inscrivent. Après 1945, cette définition reste la même mais une précision fondamentale vient s’y s’adjoindre : le fait de viser les civils. C’est ce qui constitue la définition objective de l’acte terroriste à partir de 1945. »

Je n’en crois rien. La nouveauté réside dans l’absence de cible. L’attentat frappe à l’aveuglette. Un peu plus tôt, un peu plus tard, il eût fait d’autres victimes et c’est cela qui fait peur.

 

 

Commenter cet article