Luttons, pied à pied, contre les enfers fiscaux !

Publié le par Nectaire Tempion

La méthode la plus radicale est l’émigration, sans esprit de retour, même s’il faut payer rançon avant de voter avec les pieds.

La France est un enfer fiscal des plus abjects, malgré les niches. Ceux des administrés qui en ont la possibilité matérielle feraient bien de prendre leurs cliques et leurs claques, même si c’est encore plus lourd à organiser qu’un déménagement (et d’ailleurs, ça en comporte un). Ne resteraient dans cet enfer bureaucratique que les fonctionnaires et les sdf. On se demande de quoi vivrait le père Soupe après avoir vendu à l’exportation tout ce qui, dans le bien d’autrui, est exportable. Peut-être des ong lui distribueraient-elles une aide alimentaire.

 

 

 

Commenter cet article