"Maman déteste la police"

Publié le par Nectaire Tempion

C'est de famillle.

Pour les paras, contre les perdreaux.

Pour les charges de cavalerie, contre les méthodes policières.

Toutefois, le renseignement militaire, ça existe. S’il cesse d’être un métier de seigneur, il devient une pratique de flic.

L’anthropométrie aussi, ça existe, et ça évolue au rythme de la science, donc c’est de plus en plus pointu.

Big Brother nous flique de plus en plus finement : il a découvert l’ADN.

Les beignes volaient bas dans le burlingue de l’inspecteur principal Bérurier, lorsqu’il procédait à l’audition d’un témoin ; je préfère Sherlock Holmes.

Cela ne m’empêche pas d’exécrer la police, dont le rôle n’est pas de défendre les bons contre les méchants, mais les gouvernants contre les gouvernés.

Commenter cet article