Réponse à Madame Laetitia Gibault

Publié le par Nectaire Tempion

Madame,

Imagine-t-on un adulte instruit, en plein XVIII° siècle, écrivant « et est très puant » ? Imagine-t-on le lieutenant d’artillerie Choderlos de Laclos rédigeant un rapport dans les termes du manuscrit, à propos des canons ?

La petite fille a dû s’ennuyer plus d’une fois, pendant son voyage, mais, au moins, elle coupait au couvent.

Cela dit… à chacun son pifomètre.

Reste l’écriture.

Je suis sorti de la fac de droit, pas de l’Ecole des chartes. Et puis, donner un avis sur une écriture, sans avoir, au préalable, expertisé le papier… Celle qui nous occupe était-elle, oui ou non, suffisamment sûre pour exclure une main de dix ans ? Ma foi, je n’en sais rien.

Mais c’est, là encore, du domaine de l’impression.

Bien cordialement à vous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article