Moralement,

Publié le par Nectaire Tempion

je conchie les blasphémateurs dans leur totalité.

Nota bene : Aragon avait dit « l’armée française ».

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article