Mort de l'écrivain homophone

Publié le par Nectaire Tempion

RIP.

Plus on vieillit, plus on a l’impression que les autres tombent autour de soi comme des mouches auxquelles Sartre aurait rendu service. Le courage me manque de rimailler un Tombeau de Mohrt.

 

 

 

Commenter cet article