Naturellement

Publié le par Nectaire Tempion

L’homme n’est ni naturellement bon ni naturellement mauvais mais naturellement naturel : c’est un prédateur omnivore.

Oui mais, mère Theresa ?

La culture déforme la nature : exemple, les bonsaï. Mais la tâche est de longue haleine : il fallut cinq cents ans pour faire d’un poisson ordinaire le poisson rouge chinois. Seulement, voilà : ce dernier fait de l’effet dans sa vasque, mais si on le met en liberté, les poissons ordinaires lui boufferont les nageoires. La civilisation exige de la constance dans l’artifice.

Une fleur magnifique à la boutonnière est la seule contribution de la nature à l’art. Et encore : les fleuristes améliorent inlassablement la nature. Voyez le professeur Tournesol.

Vous aimez la nature, vous ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article