Ô Monsieur de Guillebon !

Publié le par Nectaire Tempion

Vous êtes imprégné de sagesse chinoise. On vous en félicite, jeune homme.

Mais progressez encore ! Quand le marchand d’orviétans montre la lune, le singe malicieux examine son doigt. Encore une étape, et le vieux singe surveille l’autre main pleine de doigts.

 

 

Commenter cet article