On en parle

Publié le par Nectaire Tempion

Je ne l’ai pas vu et je ne le verrai pas. Je m’en rapporte à ce que d’autres en disent, et j’en tire le préjugé que « Golgota picnic » s’inscrit, quant à la forme, dans un autre courant que le « concept ».

Le « concept » se rattache, via le « Piss-Christ », à l’urinoir signé par Marcel Duchamp.

A propos de « Golgota picnic », le webmestre de MetaBlog évoque la fête des fous, qui était le monde à l’envers, et qui a conduit aux carnavals, fêtes de la bière et autres réjouissances sans prétention. Plus pils que piss, même si l’une impose l’autre. Voyez Brueghel l’Ancien et ses nombreux suiveurs.

C’est une analyse de contenu. Au plan de la forme, je pense plutôt à Clovis Trouille.

C’est plus accessible que Duchamp.

 

 

 

 

Commenter cet article