On ne se fédère pas avec ses ennemis

Publié le par Nectaire Tempion

Le Premier ministre Erdogan a proféré des calomnies dont l’anticolonialisme rabaisse la République turque au rang d’une république bananière, qui n’a pas sa place dans l’Union européenne.

En revanche, l’Ordre de Malte, qui est souverain, serait le bienvenu.

Commenter cet article