Outrecuidance de l'universalisme

Publié le par Nectaire Tempion

Le Sublime Mamamouchi de la secte du Grand Cure-Dents a pondu un règlement en vertu duquel les cocus devront se vêtir de jaune et porter bicorne, sauf ceux dont l’épouse est grosse consommatrice : ceux-là seront astreints au tricorne.

En quoi suis-je concerné alors que, primo, je ne suis point affilié à la secte et que, secundo, je ne suis pas marié, donc pas cocu ?

Les mamamouchis de la secte de la Femme Sans Tête pondent des normes juridiques. Leur loi, édictée un jour, modifiée le lendemain, est abrogée le surlendemain. Nul n’est censé l’ignorer, mais les plus éminents juristes n’en connaissent qu’une partie, relative à ce qu’ils enseignent en fac.

Pourquoi un musulman en ferait-il l’objet d’une particulière étude, alors que, primo, il n’est point adepte de la secte et que, secundo, dans sa loi, la femme adultère est lapidée ?

 

Commenter cet article