Piété filiale

Publié le par Nectaire Tempion

Le roi veut que le crâne d’Henri IV soit ré-inhumé à Saint-Denis : « il n’y a pas de meilleur emplacement pour enterrer un roi de France ». C’est l’évidence même.

Oui, mais comment ? « j’ai sollicité, comme aîné de ma Maison, héritier moral et premier descendant de ce grand roi, l’Etat en la personne du Président de la République ».

Un roi qui sollicite son propre usurpateur… Mais bon… La fin justifie les moyens, même légaux ; Confucius n’était pas contre, pourvu que la fin fût louable.

Si ça marche.

Pour l’heure, l’usurpateur en exercice branle dans le manche. Est-ce le moment d’intervenir auprès de ce politicien, parce qu’il est  en situation de faiblesse, ou de fuir le contact, parce que cette situation le rend compromettant ?

Ma foi, je n’en sais rien.

Difficile, le métier de roi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article