Pour une modernisation de l'Etat

Publié le par Nectaire Tempion

La suppression des institutions obsolètes permettrait des économies budgétaires.

Le ministre des relations avec le Parlement deviendrait ministre (ou sinistre si le gouvernement était de gauche) de la production législative. Le Parlement et le Conseil constitutionnel seraient abolis. La loi deviendrait susceptible de recours pour excès de pouvoir devant le Conseil d’Etat.

 

 

Commenter cet article