Préparons le piège !

Publié le par Nectaire Tempion

Selon un message en cours de vérification, l’Aqmi exige que la libération des cinq otages français au Mali soit négocié directement avec Oussama ben Laden, qui serait donc vivant.  

Après avoir retiré les forces françaises d’Afghanistan.

Si le gouvernement feint la plus abjecte soumission, au point que Ben Laden se laisse approcher, il deviendra du même coup possible de le tuer, d’une manière ou d’une autre.

Quant aux otages, que Dieu leur vienne en aide !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article